Accueil > Un Réseau à votre service > Tous les partenaires > Définition

Définition

L’intelligence économique

« L'intelligence économique est la maîtrise et la protection de l'information stratégique pertinente par tout acteur économique. »

Alain Juillet, Haut Responsable en charge de l’IE auprès du Premier Ministre

On distingue 3 grands domaines :

  • protection : de la sécurité informatique à la propriété intellectuelle ;
  • veille : de la surveillance de son environnement (économique, réglementaire, juridique, technologique) à la détection de signaux faibles sur des nouveaux marchés, ou de nouvelles opportunités ;
  • influence : de la participation à l’élaboration de normes internationales aux pratiques de lobbying.

L’intelligence économique est également une manière d’aborder le management de ses équipes : travail collaboratif, diffusion de l’information et gestion des compétences.

Pourquoi l’intelligence économique ?

Les entreprises évoluent dans un environnement économique particulièrement ouvert sur l’extérieur.

Les concurrents sont mondiaux et les marchés en constante mutation. Avec Internet et la montée en puissance des technologies de l’information et de la communication, fournir la bonne information à la bonne personne et au bon moment devient un enjeu stratégique.

L’intelligence économique est un concept multidisciplinaire qui permet aux entreprises d’appréhender leur environnement : mieux informées, elles peuvent anticiper pour devancer leurs concurrents.

Les grandes entreprises l’ont compris et l’appliquent. Les TPE-PME bretonnes doivent s’en emparer en prenant appui sur le réseau breton des acteurs de l’innovation, de la veille et de l’intelligence économique.

Liens entre intelligence économique et innovation

La SRDEI met l’accent sur la nécessité de lier innovation et intelligence économique autour des grandes filières économiques bretonnes.

De nombreux acteurs de l’innovation sont conscients de l’enjeu stratégique que représente l’intelligence économique pour le développement des entreprises bretonnes. Ils sont rejoints dans ce constat par les acteurs de l’intelligence économique.