Accueil > Témoignages > Michel Legris présente le laboratoire Sparte

Michel Legris présente le laboratoire Sparte

Les océans représentent 70 % de la surface de la terre. il faudra encore du temps pour cartographier en détail toutes les mers du globe. Mais la science peut désormais compter sur un nouvel allié de poids, le laboratoire Sparte.

Créée en mai 2012, l’unité de recherche brestoise est née du rapprochement des compétences de deux acteurs majeurs de l’exploration sous-marine. D’un côté, l’École nationale supérieure des techniques avancées (ENSTA Bretagne). De l’autre, le groupe industriel iXBlue. six ingénieurs et enseignants-chercheurs composent l’équipe,  hébergée dans les locaux de l’ENSTA.
Après plusieurs collaborations prometteuses, les deux partenaires se sont associés pour donner un cadre de travail stable, en réponse à une commande de la Direction générale de l’armement (DGA). « il s’agit de concevoir une nouvelle génération de sonars multifonctions, relève  Michel Legris, coresponsable du laboratoire sparte. nous serons prêts dans deux ans ».
Baptisé Muse, ce projet illustre l’ambition générale du laboratoire. Celle de développer de nouveaux systèmes d’acquisition de données sous-marines utilisant l’acoustique.

« nous traiterons aussi les systèmes d’imagerie et de positionnement, terrestre ou aérien », complète le chercheur. Sonar, lidar, GPS… La mise au point de solutions technologiques innovantes servira à accroître les capacités d’observation sous-marine pour caractériser plus finement les fonds marins et le littoral. Un exemple ? Un sonar à antenne synthétique améliore de 10 à 30 fois la résolution de l’imagerie sonar classique.De quoi faire encore de belles trouvailles à 20 000 lieux sous les mers.

Plus d'information sur :

Contact: Michel Legris - ENSTA Bretagne - 02 98 34 88 51



Autres témoignages liés