Accueil > Témoignages > Jouer avec la complexité va vous faire plaisir !

Jouer avec la complexité va vous faire plaisir !

A l’instar de la société Wild is the Game, les experts de la collaboration inventent des façons d’aborder la complexité avec la curiosité d’un enfant, l’enthousiasme d’un aventurier, l’ouverture d’esprit d’un ignorant, la détermination d’un amoureux et la sagesse d’un druide!

Aligner les acteurs-clés d’un projet, leur permettre d’imaginer, tester et concevoir la solution adaptée à vos enjeux, décider avec le groupe des gens concernés, sont les règles à suivre. Et ce jeu en vaut la chandelle ! Gain de temps, solutions innovantes, équipes et écosystème engagés... Quel décideur ne rêve pas de ces atouts pour la réussite de son entreprise ? Quel manager ne rêve pas que lui soit révélée la clé pour « dépoter » sur un enjeu majeur ?

Cette clé est cachée quelque part, entre les plus belles inventions de nos grandes Organisations. Elle est une entité que les plus belles gouvernances, les plus beaux process, ont malmenée malgré eux. Cette clé pour débloquer la complexité est le grand groupe de mammifères que constituent les acteurs d’une organisation. Vu intuitivement comme une force d’inertie, il se révèle être le plus joli des mangeurs de complexité, le meilleur allié pour défier les dragons que peuvent être des enjeux particulièrement forts tels qu’accélérer drastiquement un projet, de déployer une stratégie, d’autonomiser ou contrôler des business units…. Si on lui ménage la place qu’il mérite, au moins de temps en temps, ce groupe a les moyens de relever des défis incroyables !

Le jeu consiste à composer avec la complexité sans l’égratigner. C’est un jeu d’agilité. Il s’agit notamment de se faufiler entre deux grands monstres! Le premier est la tentation de la simplification, au demeurant si rassurante, qui peut nous faire faire de grandes bavures. L’autre est l’analyse. Démarche intelligente et convaincante, elle peut néanmoins nous rendre tellement lents qu’une fois le laborieux travail d’analyse effectué, le sujet a déjà changé…

Le temps, les budgets, le contexte, le hasard, la politique ou la tendance à l’analyse, jouer avec ces contraintes, les facilitateur de Wild is the Game en font leur affaire ! Mais pas au prix de dégrader la pertinence des réponses apportées à votre situation. « L’intelligence et les savoir-faire se trouvent dans l’entreprise. Quel que soit le projet et le contexte, notre expertise est de les faire émerger » affirme Julien Goby, dirigeant de Wild is the Game. Loin de la simplification, c’est en ouvrant un terrain de jeu défini et en créant les conditions de travail adéquates, que Wild is the Game accélère et renforce la production de solutions aux problèmes complexes de votre entreprise. Ces principes essentiels augmentent l’adhésion des collaborateurs en leur offrant l’opportunité de co-concevoir leur futur.

Pour y parvenir, il faut savoir prendre des détours mais pas n’importe lesquels. Comment les fourmis et les abeilles fonctionnent-elles ? Quelle a été la stratégie d’Alexandre Le Grand dans sa première conquête de l’Europe? Comment s’organisent les grands explorateurs? C’est par le jeu et des situations décalées que Wild is the Game vous permet de vous attaquer à votre problème. Perte de temps ? Pas si sûr ! Sans la pression du résultat, vos collaborateurs entrent dans une dynamique propice à l’émergence de nouveaux modes d’interactions et de raisonnements, ceux-là même qui leur seront indispensables pour collaborer à la conception d’une solution innovante.

L’émergence d’idées et de modes de fonctionnement n’est que le premier volet de l’aventure. Et des aventures, Wild is the Game en a vécu plusieurs centaines, avec des acteurs du CAC 40, des ONG ou des organisations du secteur public. Toujours avec ce décalage qui les caractérise, l’aventure se poursuit par l’incubation des possibles, leur exploration pour les tester, pour voir comment ils résistent et s’adaptent à des situations extrêmes. Car nul ne connaît l’avenir, alors autant s’y préparer en mettant vos idées à l’épreuve! Fort de ces expériences, les décisions qui suivent sont construites, partagées et pérennes.

Pendant leurs sessions de travail, temps forts collectifs conçus sur mesure, certains leviers de facilitation sont agrégés pour optimiser la situation. Cela passe par de la facilitation graphique, un zeste d’ergonomie, un usage dosé de musique ou quelques recherches bien senties in vivo sur internet ou dans leur bibliothèque mobile... Ainsi, au sein des équipes de Wild is the Game, cohabitent des maniaques d’Excel, des artistes et des consultants punks. Pour jouer avec eux, certaines conditions sont à satisfaire : un gros défi pour votre organisation ou un défi humain, l’acceptation d’explorer des possibles insoupçonnés, d’impliquer ses collaborateurs et de prendre plaisir à relever le défi.



Autres témoignages liés