Accueil > Témoignages > Avixa : « Penser la sécurité globalement »

Avixa : « Penser la sécurité globalement »

Pierre-Yves Bouf, directeur d'Avixa accompagne les entreprises dans la mise en place d’une politique de sécurité de l’information utile et au service des métiers.

PAI : Quelles sont les différentes manières d'appréhender la sécurité dans une entreprise ?

Pierre-Yves Bouf : « Après avoir défini et listé ce qui est important pour son activité (données, ressources humaines ou savoir-faire), il faut établir des scenarii de risques (pertes de données, falsifications…). C'est en fonction de cette analyse qu'il faut mettre en place une politique de sécurité pour que ces malheurs ne surviennent pas. Il est essentiel d’engager cette démarche. »

PAI : Comment mettre en place cette politique des risques au niveau des collaborateurs ?

P.-Y. B. : « Tout dépendra des personnes impliquées. Dans une entreprise de chimie, par exemple, le directeur technique exigera que les informations liées aux différentes recherches sur tel ou tel produit ne sortent pas de l'entreprise. Il insistera auprès des informaticiens pour qu'aucune donnée ne fuite. Et tout le monde s'organisera autour de cela. Les ressources humaines feront signer des contrats de confidentialité et le service juridique bétonnera les contrats de sous-traitance. »

PAI : Existe-t-il des règles génériques et des pièges à éviter ?

P.-Y. B. : « Concernant les informaticiens, les règles de base sont la sauvegarde des données, la protection des accès extérieurs et les droits d'accès. Il faut également contrôler les sous-traitants en se renseignant sur le nom de leurs actionnaires. Le piège est de se focaliser sur une technologie et, par exemple, de crypter des données sans se soucier du devenir des papiers sur lesquels elles seront imprimées. D'autres erreurs sont à éviter, comme avoir les meilleurs systèmes du monde sans qu'ils soient à jour, ou mettre en ligne des informations qui n'ont pas besoin de l'être. Pour penser la sécurité efficacement, il faut la penser globalement. »



Autres témoignages liés