Accueil > Données clés > Études et enquêtes > Les universités au cœur des économies régionales de la connaissance

Les universités au cœur des économies régionales de la connaissance

Rapport / Etude

Selon une étude réalisée par l'Association des universités européennes (EUA), les universités sont au cœur des économies régionales de la connaissance.

En tant que sources principales de la connaissance, les universités jouent un rôle central dans l'essor et le développement des économies régionales de la connaissance. Mais insuffler l'esprit d'entreprise et créer une infrastructure viable de transfert de la technologie entre les universités et l'industrie ne suffit pas, car d'importants obstacles à l'innovation subsistent encore. Telles sont quelques-unes des principales conclusions d'une récente étude réalisée par l'Association des universités européennes (EUA).
Les connaissances sont considérées comme globalisées, elles ignorent les frontières et les «travailleurs de la connaissance» et les entreprises deviennent de plus en plus mobiles. Toutefois, depuis un certain temps déjà, les responsables politiques et les experts soulignent l'importance de la composante «place» pour la croissance des économies de la connaissance. Ils mettent en lumière les retombées de la connaissance qui ont amené les personnes et les entreprises à s'installer au voisinage les unes des autres. Cet état, déclarent-ils, a favorisé l'essor et le développement des économies régionales de la connaissance, qui ont à leur tour généré des bénéfices économiques significatifs.
Reconnaissant l'importance de ces grappes pour leur compétitivité, les autorités régionales accordent une attention croissante à l'économie de la connaissance et à ses besoins en général et, en particulier, à la connectivité et aux structures de soutien des grappes qui se sont développées dans la région.
L'étude porte sur quatre villes-régions européennes (Barcelone, Brno, Manchester et Öresund) et révèle que chacune des composantes essentielles pour qu'une région soit propice à l'innovation y sont encouragées. Ces composantes sont, entre autres, la croissance de secteurs économiques et de services d'avant-garde, la promotion de la culture de la connaissance, les investissements dans la collectivité, les investissements dans l'éducation et une main-d'œuvre hautement qualifiée[…]

Consulter l'article complet sur Cordis - Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement



Autres études liées