Accueil > Données clés > Études et enquêtes > Les pratiques de fertilisation s'améliorent en Bretagne - Juillet 2013

Les pratiques de fertilisation s'améliorent en Bretagne - Juillet 2013

Autre

La DRAAF (Directionrégionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) Bretagne publieles résultats de son enquête sur les pratiques de fertilisation desagriculteurs bretons. L’amélioration des méthodes de fertilisation s’accompagned’une prise de conscience collective ainsi que d’un renforcement desrèglementations européennes. 

Plus grande régionagricole française, la Bretagne rencontre depuis de nombreuses années desproblèmes liés à la pollution de l’eau par les nitrates. Pour redresser lasituation, un plan d’action baptisé Etat-Région 2007-2013 a été mis en place.Ce dernier vise à encadrer l’usage de fertilisants, de pesticides etd’herbicides pour limiter la pollution des terres par l'azote.

Ce plan a permis deréduire drastiquement la quantité de ce produit chimique dans les sols bretons: aujourd’hui, on trouve 40 000 tonnes d’azote en excédant, contre120 000 tonnes en 1996. 

La situation s’estaméliorée grâce à l’instauration de règlementations plus strictes concernantl’utilisation de produits phytosanitaires, mais aussi grâce à une progressionde l’agriculture biologique. Bientôt, de nouvelles normes (CORPEN) devraientêtre appliquées pour inciter davantage les agriculteurs à mieuxpiloter leurs programmes de fertilisation. 



Autres études liées