Accueil > Données clés > Études et enquêtes > Les PME membres des pôles de compétitivité nouent plus de partenariats internationaux pour innover – Septembre 2013

Les PME membres des pôles de compétitivité nouent plus de partenariats internationaux pour innover – Septembre 2013

Autre

Dans cette étude, la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services s’attarde sur le lien entre la présence des PME dans des pôles de compétitivité et le nombre de partenariats internationaux que celles-ci nouent pour innover.

La DGCIS précise que « parmi les 2500 projets de R&D (recherche et développement) labellisés par les pôles en 2011, plus d’un sur dix impliquait au moins une entité localisée hors de France ».

Les entreprises membres des pôles sont davantage exportatrices que leurs concurrentes. Principalement localisées dans les grandes villes, 8% d’entre elles sont contrôlées par des groupes étrangers qui portent une attention particulière au développement des TIC (technologies de l’information et de la communication).

La DGCIS note la forte présence des groupes américains à hauteur de 21,4 %, devant l’Allemagne (15,8%) et le Royaume-Uni (10%). L’étude souligne enfin que la moitié des établissements du secteur des TIC membres des pôles de compétitivité se situent en Île-de-France loin devant Marseille, Lyon ou encore Rennes.



Autres études liées