Accueil > Données clés > Études et enquêtes > Innovation : quelles sont les pratiques des entreprises ?

Innovation : quelles sont les pratiques des entreprises ?

Rapport / Etude

Une enquête réalisée par l’Insee et BDI, publiée en octobre 2012, avait montré que 6 PME bretonnes sur 10 ont innové au cours de la période 2008-2010. Une exploitation plus détaillée des résultats de cette enquête permet aujourd’hui de nous éclairer davantage sur les pratiques d’innovation des entreprises bretonnes.

1. Part du CA relative aux innovations produits

Près d’un tiers du chiffre d’affaires des PME innovantes bretonnes est réalisé grâce à la mise sur le marché de produits (biens ou services) innovants.

2. Les méthodes pour innover

Les entreprises innovantes utilisent de nombreuses méthodes de stimulation du personnel. Les plus utilisées sont le brainstorming et les équipes de travail multidisciplinaires. Plus d’un tiers des PME bretonnes innovantes les ont utilisées avec satisfaction. Les incitations non financières pour le développement de nouvelles idées et les formations des employés pour le développement de nouvelles idées ne sont toutefois pas en reste puisque plus de 15 % des PME innovantes y ont recours.

Peu d’entreprises non innovantes mettent en place des méthodes de stimulation du personnel : 8 % travaillent en équipe pluridisciplinaire et moins de 6 % réalisent des brainstormings.

3. Les pratiques de coopération

37 % des entreprises innovantes (en produit ou procédé) ont coopéré avec d’autres entreprises ou organismes dans le cadre d’activités d’innovation. Cette pratique est plus fréquente pour les innovations produits que pour les innovations procédés. Selon la nature de la coopération, différents niveaux géographiques sont privilégiés. L’échelle intra-régionale, non loin devant le niveau national, est privilégiée pour les partenariats avec les organismes publics de R&D, l’enseignement supérieur et les instituts à but non lucratifs.

Concernant les partenariats avec des organismes privés (fournisseurs, clients, concurrents, consultants, entreprises du groupe…) le schéma est inverse : le recours à des partenariats nationaux devance légèrement le recours à des partenariats intra-régionaux. Fait intéressant, une part importante des PME bretonnes déclare avoir eu recours à des partenariats européens : plus de 20 % avec des fournisseurs d’équipements et environ 10 % avec des concurrents ou autres entreprises.

L’enquête communautaire sur l’innovation (CIS 2010)

Cette enquête, standardisée au niveau européen, est portée par BDI et l’Insee Bretagne, avec le soutien de la Région, de l’État et de l’Union européenne. Elle s’inscrit dans une stratégie d’amélioration continue des politiques publiques d’innovation en permettant aux pouvoirs publics et à l’écosystème de soutien dans son ensemble de disposer de données sur l’innovation en Bretagne.



Autres études liées