Accueil > Données clés > Études et enquêtes > Désindustrialisation : c’est encore plus grave ! – Mars 2014

Désindustrialisation : c’est encore plus grave ! – Mars 2014

Autre

L’une des dernières lettres du CEPII (Centre d’études prospectives et d’informations internationales) s’intéresse à la désindustrialisation de l’économie française.

83 % des entreprises industrielles disposent d’une production de services pour autrui. Un tiers d’entre elles proposent même davantage de services que de biens (plus de 20 % pour les entreprises dédiées à la fabrication de métaux ou d’éléments informatiques).

Les emplois « industriels » sont par ailleurs passés de 35,1 % en 1997 à 25,6 % en 2007. Cette tendance ne touche pas que les entreprises industrielles puisque celles qui proposent des services fournissent également des biens pour autrui.

La lettre du CEPII en conclut que l’opposition entre l’industrie et les services est devenue floue. Elle préconise donc de revoir les grilles d’analyse de la désindustrialisation ainsi que les politiques industrielles.



Autres études liées