Accueil > Actualités > Valorial : le numérique au service de l’aliment de demain

Valorial : le numérique au service de l’aliment de demain

Brève

Le pôle de compétitivité agroalimentaire de l’Ouest Valorial veut « accélérer l’innovation alimentaire » par le biais du numérique. C’est le souhait formulé par Pierre Weill, son président et Jean-Luc Perrot, son directeur lors de l’assemblée générale du pôle, le 2 juin dernier à Rennes. A mi-chemin du contrat d’objectifs passés avec les pouvoirs publics pour la période 2013-2018, Valorial fait le bilan de ses activités et d’un secteur en pleine mutation.

Avec une croissance de + 20 % en trois ans en termes d’adhérents, le pôle de compétitivité Valorial voit le secteur de l’agroalimentaire se « ré-inventer » en permanence. Fort de « trois nouveaux projets labellisés par mois en 2015, les résultats attendus vont représenter, à l’horizon 2018-2020, 825 millions d’euros de chiffres d’affaires et la création de 400 emplois ». Le secteur agroalimentaire, industrie française puissante, est donc bel et bien innovant. D’ailleurs, la « pénétration du numérique dans les produits alimentaires » est avérée puisque « 60 % [des] projets de 2015 concernent des technologies innovantes » Le numérique est présent partout : de l’usine, avec les capteurs intelligents, jusqu’au client final, avec le marketing digital…

Pour accompagner ces mutations, Valorial met le numérique au cœur de son plan d'actions et s'associe notamment à BDI et à la Meito dans l'organisation des rendez-vous AgrETIC*.

Parmi les actions à lancer d'ici la fin de l'année 2016, Valorial a annoncé lors de son assemblée générale :

  • Le lancement d’un appel à projets sur l’agroalimentaire et le numérique (en partenariat avec le pôle Images&Réseaux).
  • Un colloque sur le big data appliqué à l’agroalimentaire en octobre 2016.

Chiffres clés :

  • 310 membres dont 2/3 d’industriels et 80% de PME / PMI
  • Depuis 2006, 353 projets ont été labellisés, dont 150 achevés
  • 100 projets labellisés en 3 ans (2 millions d’euros en moyenne par projet)
  • 60% des projets de 2015 concernent des technologies innovantes.

* La dernière journée AgrETIC s'est tenue à Quimper le 31 mai 2016. En savoir plus



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...