Accueil > Actualités > Une nouvelle technique d'imagerie cérébrale

Une nouvelle technique d'imagerie cérébrale

Brève

L'imagerie par résonance magnétique de diffusion de l'eau (IRMd) permet de visualiser plus finement et plus rapidement l'activité neuronale.

Cette nouvelle technique d'imagerie cérébrale, mise au point par une équipe de chercheurs français (service hospitalier Frédéric-Joliot du Commissariat à l'énergie atomique, Orsay) et japonais (Centre de recherche sur le cerveau humain, Université de Kyoto), ne prétend pas visualiser la pensée humaine, mais certains des réseaux neuronaux impliqués dans ce processus. La technique est radicalement différente de celles utilisées pour la tomographie par émissions de positons (PET-Scan) et pour l'imagerie par résonance magnétique classique (IRM). Alors que ces deux procédés d'imagerie s'appuient sur la détection des variations de débit sanguin, la nouvelle technique franco-japonaise - qui va faire prochainement l'objet d'une publication* - s'attache à mesurer les mouvements aléatoires des molécules d'eau au sein des cellules du tissu cérébral. Or, expliquent les auteurs, la structure et l'organisation géométrique de ce tissu influencent ces mouvements : en les décelant, l'IRMd peut ainsi révéler l'activité des neurones de manière beaucoup plus fine (microscopique) que la résolution des images IRM classiques qui sont de l'ordre du millimètre.

L'IRMd est aussi bien plus rapide : la différence avec l'IRM classique est de 4 secondes, ce qui est énorme à l'échelle du fonctionnement cérébral. Des travaux sont en cours pour décupler la puissance de la méthode, pour non seulement mieux voir les réseaux des régions activées dans les processus sensori-moteurs ou cognitifs, mais aussi pour remettre en question les principes de fonctionnement des neurones. A suivre.

Source : Panorama du Médecin, 22 mai 2006

*Comptes rendus de l'Académie américaine des Sciences (PNAS) du 23 mai 2006.



  • Commentaires

    Poster un commentaire


    Loading comments ...

    Loading comments ...