Accueil > Actualités > Triskalia investit massivement dans sa filiale "légumes surgelés" Gelagri

Triskalia investit massivement dans sa filiale "légumes surgelés" Gelagri

Brève

Gelagri, filiale légumes surgelés du groupe agricole et agroalimentaire Triskalia, a inauguré, courant juillet 2016, une nouvelle ligne de production sur son site de Loudéac (Côtes d’Armor). 5 millions d’euros ont été investis pour améliorer les performances économiques et environnementales de l’usine.

La nouvelle ligne de production de Loudéac comprend un blancheur-cuiseur et un surgélateur avec, à la clé, des bénéfices en termes de qualité mais aussi de performances économique et environnementale. Elle est dotée d’une capacité de 13 tonnes par heure contre 4 tonnes par heure pour la précédente.

Les légumes issus de cette nouvelle unité – principalement petits pois et haricots mais aussi carottes, céleris et navets - sont encore plus homogènes. Les améliorations portent également sur leurs qualités organoleptiques, notamment en termes de couleur, de texture et de cuisson. Le process industriel est aussi plus performant, en particulier sur l’énergie (-11%) et la consommation d’eau (-15%).

Gelagri, transforme et valorise, sur ses 2 sites bretons de Loudéac et Saint-Caradec, les productions des 650 producteurs de légumes industrie de Triskalia. En confortant l’outil industriel de Loudéac, cet investissement pérennise les emplois et la production de légumes de la région.

Cette nouvelle ligne de production ne constitue que la première étape d’un large plan d’investissement de 50 millions d’euros programmé sur cinq ans. Le site de Loudéac devrait au final bénéficier de près de la moitié de cette enveloppe afin de renouveler ses quatre autres lignes de cuisson-surgélation mais aussi de rapatrier, probablement d’ici 2018, les activités de plats préparés de l'usine voisine de Saint Caradec,

« Nous avons une expertise reconnue en France, en Europe voire plus loin encore. », précise Georges Galardon, président de Triskalia. « Nous donnons les moyens à Gelagri de renforcer son rôle d’intervenants majeurs des légumes et plats préparés surgelés sous marque de distributeur ou via notre signature Paysan Breton. » conclut-il.

Gelagri emploie 800 salariés sur ses quatre sites industriels – 2 en Bretagne, 2 en Espagne – et a réalisé un chiffre d’affaires de 165 millions d’euros en 2015. 160.000 tonnes de légumes y sont traitées chaque année.

Le groupe coopératif Triskalia compte 18.000 adhérents et emploie 4.800 salariés sur 280 sites en France et en Europe.

Sources : « Gelagri élève la qualité des légumes surgelés grâce à sa nouvelle ligne » (Pierre Christen), Process Alimentaire, le 12 juillet 2016 et « Le groupe Triskalia va investir 50 M€ dans sa filiale Gelagri » (Julien Uguet), Le Journal des entreprises, le 7 juillet 2016



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...