Accueil > Actualités > Régalette veut faire la course en tête !

Régalette veut faire la course en tête !

Brève

Basée à Saint-Nolff (Morbihan), Régalette est spécialisée depuis 20 ans dans les crêpes et les galettes. Elle avait notamment été pionnière dans les galettes garnies à destination de la grande distribution. L’entreprise a un programme chargé pour 2016 : renouvellement de son image, lancement de nouveaux produits et investissements sont en effet au menu !

Les crêpes garnies de Régalette – jambon-fromage et chèvre-lardons en tête – représentent 60% de la production. Le reste se répartit entre les galettes de blé noir natures (environ 30%) et les crêpes de froment (environ 10%).

A partir de 2013, alors que l’activité commençait à stagner quelque peu, l’entreprise morbihannaise est parvenue à développer ses ventes en GMS (+25% entre 2014 et 2015). Puis, en 2015, elle s’est attaquée au marché de la RHF (Restauration Hors Foyer) : cantines, hôpitaux, chaines de restauration etc.

En 2016, l’entreprise ne compte pas se reposer sur ses lauriers : nouveau logo, nouveaux emballages, nouveaux produits, nouveau slogan et investissements sont au programme.

« Régalette va lancer douze nouveautés de produits garnis et bruts en GMS au 1er mars, avec un effort porté sur les produits santé et premium. », explique Arnaud Vermond, le directeur de Régalette. Après un an de R&D, l’entreprise va notamment lancer deux produits sans gluten. Il y aura aussi deux crêpes Bio et de nouvelles galettes et crêpes garnies dont une crêpe chocolat-noisette, « fruit d'une collaboration avec l'entreprise Nuta-Breizh d'Yffiniac (22). Un rapprochement facilité par Produit en Bretagne », se félicite Arnaud Vermond.

En parallèle, Régalette a dû investir, en matériel notamment, avec l’acquisition d'un premier robot, « un choc culturel pour l'entreprise ». Elle s’est aussi lancée dans un vaste plan de formation pour une meilleure performance industrielle (recherche de gains de matière, de temps et d'énergie).

Régalette emploie plus de 80 salariés permanents pour un chiffre d’affaires de 11,5 millions d’euros. Elle produit environ 3.000 tonnes de galettes et crêpes par an dont 15 % pour l'export.

Source : « Crêpes-galettes. Régalette passe à l'offensive » (Bertrand Le Bagousse), Le Télégramme du 29 février 2016



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...