Accueil > Actualités > Le vent de la croissance souffle pour Seagull

Le vent de la croissance souffle pour Seagull

Brève

À Ploeren (Morbihan), la société Seagull produit en moyenne 250 chars à voile chaque année, avec un chiffre d’affaires en croissance annuelle de 10 % depuis 15 ans. Son secret ? L’innovation. 

« La marque de fabrique de la société, c'est de savoir créer la demande en innovant continuellement. Nous avons toujours un ou deux prototypes sur le feu », commente Jean-Philippe Krischer, fondateur et dirigeant de la société. Son dernier concept commercialisé, « L’Urban », est un char à voile doté d’un volant et d’un pédalier, maniable en cas de vent. À l’heure actuelle, la PME bretonne travaille sur un autre modèle inédit, qui faciliterait l’accès à ce sport. Dans ses locaux, l’entreprise conçoit et assemble les pièces des engins — le moulage étant sous-traité. Ses clients : des clubs de char à voile, et des particuliers. 

6 % du chiffre d’affaires est réinvesti chaque année dans la recherche et le développement. Une activité indispensable pour la société qui souhaite rester compétitive : « j'y consacre près de la moitié de mon temps et ça, ce n'est pas quantifiable », termine le dirigeant, qui imagine déjà « la création d'un grand " wind center " un peu à l'instar la station de sport d'hiver " Ski Dubaï " ».

Source : « Morbihan. Seagull a trouvé sa vitesse de croisière » (Stéphanie Biju), Le Journal des Entreprises du 20 avril 2016



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...