Accueil > Actualités > Le projet d'éolienne offshore flottante Winflo labellisé par le Pôle Mer Bretagne

Le projet d'éolienne offshore flottante Winflo labellisé par le Pôle Mer Bretagne

Projet innovant

Le projet d'éolienne offshore flottante WINFLO (Wind turbine with INnovative design for Floating Lightweight Offshore) présenté par le consortium formé par Nass&Wind, DCNS, SAIPEM, In Vivo, l'IFREMER et l'ENSIETA a été officiellement labellisé le 21 novembre 2008 par le pôle Mer Bretagne.

Ce projet innovant a pour objectif de concevoir et développer un système complet d’éolienne offshore flottante, dont la mise en production et la commercialisation pourraient déboucher sur la création de 5.000 emplois en France.
Le projet Winflo répond à l’objectif du Pôle Mer Bretagne de contribuer à développer, à partir de technologies-clés, des produits et services innovants compétitifs sur les marchés internationaux et créateurs d’activités et d’emplois, notamment dans le secteur des énergies marines renouvelables. Il consiste à concevoir et développer un nouveau concept d’éolienne flottante, économiquement compétitive, adaptée à des fonds d’une profondeur de 50 à 150 mètres, éloignés de la côte et donc moins soumis aux conflits d’usage.
Le projet va désormais entrer dans une phase de conception détaillée et d’essais de chacun des éléments de l’éolienne flottante : un flotteur innovant de type semi-submersible, une éolienne légère, conçue spécialement pour l’offshore et dotée d’un rotor tripale, ainsi qu’un dispositif d’ancrage caténaire adapté à tout type de sol. Winflo comprend de nombreuses innovations technologiques, parmi lesquelles un concept de e-maintenance dérivé du naval militaire.
Le démonstrateur en grandeur réelle de cette technologie, d’une puissance de 2 à 3 MW, sera mis à l’eau en 2011 au large de la Bretagne et raccordé au réseau électrique. Il sera soumis pendant un an à une batterie de tests. Des études d’impact environnemental, social et économique seront par ailleurs réalisées tout au long de la période de conception et d’essais de la machine.
Les premières éoliennes flottantes françaises pourraient ainsi être commercialisées à partir de 2013. La mise en production de Winflo et sa commercialisation doivent contribuer au développement d’une véritable filière industrielle française dans le domaine des énergies marines renouvelables. A terme, près de 5.000 emplois pourraient être créés, notamment dans les métiers de la métallurgie, de l’électromécanique et de la construction navale.
Le projet s’inscrit dans l’impulsion donnée par l’engagement de la France à atteindre 23 % d’énergie renouvelable dans la consommation finale d’énergie à l’horizon 2020, objectif retenu dans le volet énergie du Grenelle de l’environnement. Il doit également contribuer, dans le cadre du plan énergie de la Région Bretagne, à atteindre l’objectif de 1000 MW d’éolien offshore d’ici 2020. Il entre enfin dans les objectifs de l’Union européenne pour la production de 20 % d’énergie d’origine renouvelable à l’horizon 2020.

Contact :Nass&Wind SAS - Xavier Ferrey - xavier.ferrey@nass-et-wind.com - 02 97 37 58 83 - 06 65 67 46 99



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...