Accueil > Actualités > Guy Cotten vise l’international

Guy Cotten vise l’international

Brève

La société de Trégunc (Finistère), célèbre pour ses cirés jaunes, souhaite se développer à l’export. La PME mise notamment sur le marché des vêtements professionnels. 

« Nous sommes bien implantés dans le monde professionnel, dans deux secteurs, la pêche, mais aussi, et c'est peut-être moins connu, l'agriculture », présente Nadine Bertholom-Cotten, actuelle dirigeante et fille du fondateur. Deux domaines qui concentrent aujourd’hui 70 % des 12,4 millions d’euros du chiffre d’affaires de la société.

L’export représente 30 % de l’activité, et Guy Cotten souhaite atteindre la part des 50 % d’ici cinq ans — notamment en s’installant en Europe du Nord, ou encore en Amérique du Sud. La PME bretonne commercialise également des vêtements pour le loisir et la plaisance, même si ce segment est plus concurrentiel.

En Bretagne, l’entreprise emploie 150 personnes, dont presque la moitié à Trégunc. Une centaine de salariés travaillent quant à eux à Madagascar, sur des produits moins techniques.

Ces dernières années, Guy Cotten profite d’une visibilité dans le monde de la voile, en sponsorisant la compétition « Solo Concarneau », mais aussi en équipant Yann Eliès, navigateur breton.

Source : « Textile. Le ciré Cotten veut se développer à l’export » (Renée-Laure Euzen), Ouest-France Entreprises du 23 mars 2016



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...