Accueil > Actualités > Grain de Sail : du café et du chocolat produit en Bretagne et transporté à la voile !

Grain de Sail : du café et du chocolat produit en Bretagne et transporté à la voile !

Projet innovant

Depuis Morlaix et Lanmeur (Finistère), Grain de Sail torréfie et commercialise depuis trois ans du café premium. La jeune entreprise est aujourd’hui la première en Bretagne à se lancer dans la production de chocolat, majoritairement bio, à partir de cacao brut. Son objectif d’ici 2 à 3 ans ? Faire venir toutes ses matières premières d’Amérique du Sud et des Caraïbes avec ses propres voiliers.

Le café torréfié à Lanmeur depuis 2013 est commercialisé, principalement en Bretagne, sous la marque « Torréfaction de la Baie ». « Nous produisons une tonne de café par mois, et on ne va plus vraiment s'agrandir de ce côté-là. », indique François Liron, marin et co- fondateur de l’entreprise.

Pour le chocolat, il a fallu davantage de temps pour investir, réaliser des tests, recourir à l’expertise de maîtres chocolatiers reconnus, acquérir des équipements spécifiques afin de pouvoir commercialiser les premières tablettes, majoritairement bio, début 2016 sous la marque « Grain de Sail » (8 références à ce jour).

Grain de Sail, c’est aujourd’hui une quinzaine d’emplois sur Lanmeur et Morlaix, mais aussi un partenariat local fort avec l’ESAT (Etablissement et service d'aide par le travail) des Genêts d’Or où une vingtaine d’ouvriers participent à la transformation des produits. « C'est vrai que le coût de la main-d’œuvre est réduit avec l'association, admet François Liron, mais ça permet aussi un ancrage local et un vrai engagement en termes de travail social, pour des gens en situation de handicap. »

Une partie des matières premières – café vert et fèves de cacao brut – est déjà transportée par des voiliers tiers depuis les Caraïbes et l’Amérique du Sud. Mais l’objectif, plutôt corsé, que Grain de Sail s’est fixé vise à transporter d’ici deux ans l’intégralité de ses matières premières avec ses propres voiliers afin de réduire au maximum son empreinte carbone. Dans cette logique d’économie circulaire, les bateaux ne feront aucune traversée à vide et transporteront café, cacao et épices dans un sens et produits bretons et français vers New-York dans l’autre sens.

La conception – en interne - du premier voilier d’une vingtaine de mètres est aujourd’hui quasiment finalisée.

Avec un tel projet, on ne peut que souhaiter « Bon vent, belle mer ! » à Grain de Sail !

Contact : 02 98 62 40 91 - contact@graindesail.com 

Sources : « Grain de Sail, un chocolat bio, breizh et à voile » (Sarah Maquet), Ouest-France Entreprises le 21 juillet 2016 et graindesail.com



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...