Accueil > Actualités > En Bretagne, un super-labo de recherche navale et les matériaux

En Bretagne, un super-labo de recherche navale et les matériaux

Brève

Depuis le 1er janvier, le Laboratoire d'ingénierie des matériaux de Bretagne (LIMATB, Lorient) et le Laboratoire brestois de mécanique et des systèmes (LBMS, Brest) ne font plus qu’un, devenant l'Institut de recherche Dupuy-de-Lôme (IRDL).

Ce nouveau labo, qui emploie 280 personnes, permettra de développer la recherche en innovations dans le domaine de l’ingénierie maritime industrielle : matériaux composites, test de résistance, modélisation, etc. « Il n'existe pas réellement de laboratoire spécialisé dans ce domaine dans le monde. Il y avait donc là une opportunité », explique Pierre-Yves Manach, directeur de la structure. 

L’objectif de cette fusion ? Tirer profit des spécialités de chacun : le LIMATB n’avait pas les compétences techniques pour fabriquer des modèles taille réelle, là où le LBMS peut réaliser de gros volumes. Le nouveau laboratoire travaillera pour des entreprises nautiques, pour de grands groupes comme Renault ou PSA, mais aussi pour la défense.

L’IRDL espère recevoir le label du CNRS d’ici deux ans.

Pour l'anecdote, Dupuy de Lôme était le conseiller scientifique de Jules Vernes pour le Nautilus.

Source : « Recherche navale. Deux labos fusionnent pour faire un super-labo breton » (Guilhem Dubernet), Ouest-France Entreprises du 19 janvier 2016



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...