Accueil > Actualités > ContentArmor protège les contenus audiovisuels

ContentArmor protège les contenus audiovisuels

Brève

Créée en février 2016, ContentArmor développe des solutions de tatouage de contenus vidéo (watermarking) permettant d’identifier les sources de piratage lors des différentes étapes de création, de distribution et de monétisation de ces contenus.

En protégeant les contenus audiovisuels, ContentArmor aide ses clients à rentabiliser leurs investissements dans le domaine de l’industrie cinématographique.

Ses clients sont les studios de post-production, les hôtels ou les compagnies d’aviation, les opérateurs de télévision payante (PayTV) et les fournisseurs de vidéo à la demande (VoD). C’est dans ce dernier domaine qu’une forte demande est attendue pour combattre le piratage d’événements diffusés en direct sur les chaînes de télévision payante, mais aussi parce que les studios hollywoodiens imposent dorénavant l’intégration de ces technologies pour accéder à leur contenu premium et notamment à l’Ultra Haute Définition (UHD).

La solution s’intègre très facilement dans le terminal de l’utilisateur (set-top box, TV, tablettes...) et nécessite peu de ressources car elle fonctionne directement sur le flux vidéo. Cette spécificité, et plus largement la solution, est protégée par un ensemble de brevets, propriété de l’entreprise.

Les cinq fondateurs, Eric Bénetière, Alain Durand, Séverine Baudry, Gwenael Doerr, Christophe Vincent, ingénieurs et commerciaux, ont acquis leur expertise au sein de diverses entreprises telles Philips, Thomson, Technicolor ou Nextamp. Accompagnés par Rennes Atalante dans le cadre d’Emergys, ils se sont installés en mars dans la pépinière Germanium de Rennes Métropole sur Rennes Atalante Beaulieu. L’équipe devrait se renforcer avec 3 recrutements d’ici à juin 2016 et 3 autres en 2017.



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...