Accueil > Actualités > Brest Tech+ : Accélérateur de services numériques à partir de données spatiales

Brest Tech+ : Accélérateur de services numériques à partir de données spatiales

Brève

Accélérateur de services numériques à partir de données spatiales', Brest Tech + dans le consortium du Pôle Mer Bretagne Atlantique

Le consortium se nomme MORESPACE. Son objectif est de faire émerger des nouveaux produits et services issus de l'utilisation des données et techniques satellitaires dans le secteur maritime à travers le croisement des filières du numérique, du spatial et du maritime.

Le dossier a été déposé dans le cadre de l’appel à projet national « Booster » par le Pôle Mer Bretagne Atlantique. Le consortium est composé du pôle Images et Réseaux,  du  Groupement  d’Intérêt  Scientifique Bretagne Télédétection, de la Société d’Accélération du Transferts de Technologies Ouest Valorisation et de la French Tech BREST Tech+ [Brest, Lannion, Morlaix, Quimper].

4 « boosters » ont été labellisés au national. C'est le COSPACE1 qui labellise les dossiers, pour une durée de trois ans. Chaque booster devra accompagner en moyenne 5 projets par an. Des projets qui devront être à différents niveaux de maturité (étude de faisabilité, amorçage, prototypage).  Ils seront présentés dans le cadre de l’appel à projets PIAVE - Projets industriels d’avenir - en vue d’être financés par le Programme d’investissements d’avenir.

Les Boosters auront pour objectif d’identifier et d’accompagner des projets qui utilisent le spatial (seul ou hybridé) afin d’aboutir à la création de start-up ou au développement d’un nouveau service. Cette démarche s’inscrit dans la double dynamique des pôles de compétitivité et de la French Tech et contribue à l’effort national de création de valeur et d’emplois.

Les principales missions des boosters : 

-   organiser  régulièrement  des  rencontres  multi  secteurs  (numérique,  spatial, énergie,  automobile...)  et  multi  acteurs  (experts  techniques,  designers,  finance, web, sciences humaines, universitaires...),
-   créer  un  environnement  favorable  à  l’émergence   de  nouvelles  idées  sur  des thèmes prospectifs définis par les membres du Booster,
-   sélectionner des projets prometteurs,
-   accompagner leur développement jusqu’à leur commercialisation (recherche de co-financements, recrutement et mise à disposition des mentors,...).

Pour Stéphane-Alain  Riou, Directeur-Adjoint  du  Pôle  Mer Bretagne  Atlantique : « Le  Grand Ouest et en particulier la pointe bretonne, concentrent une communauté industrielle et de recherche de  1er ordre  capable  de créer  de  nouveaux  produits  et  services utilisant  les données satellitaires issus des grandes infrastructures comme Vigisat2 par exemple. »

Pour Eric Vandenbroucke, Directeur du Technopôle Brest-Iroise et Délégué Général Brest Tech + : « Nous nous félicitons d’être partenaire d’un projet qui vise le développement d’applications numériques dans le secteur maritime grâce aux technologies spatiales. Le Booster s’inscrit pleinement dans les missions de Brest Tech + notamment d’accélération et d’accompagnement de startups, d’accès et d’utilisation des données. Par ailleurs, ce croisement de filières, mer et numérique, sera le thème phare de la SeaTechWeek en octobre 2016 à Brest »

1 : Mis en  place par  le  gouvernement  français  en  septembre  2013,  le  Comité  de  Concertation  Etat  Industrie sur  l’Espace (COSPACE) regroupe tous les acteurs de la filière :  le Ministère de l’Enseignement supérieur et de  la Recherche, le Ministère de la Défense, le Ministère de l’Economie, le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère de l’Ecologie, du Développement durable  et  de  l’Energie,  CNES,  DGA,  communauté  scientifique,  industriels  -des  maîtres  d’œuvre  aux  PME et  opérateurs.  L’objectif est de développer pleinement l’ensemble des capacités d’un secteur d’excellence de l’industrie française et de créer  une véritable « Equipe de France » du spatial pour faire face à une concurrence européenne et internationale grandissante.

2 : Vigisat est la première station satellite radar civile en France. Elle est opérée par la société CLS et a été inaugurée en septembre 2009 sur le site du Technopôle Brest-Iroise. C’est une action collective qui a été coordonnée par le Technopôle Brest-Iroise, entre une start up, issue d’un essaimage de Télécom Bretagne, accompagnée par l’incubateur régional Emergys, et des laboratoires de recherche. Les compétences bretonnes dans le domaine de la télédétection spatiale et le développement de services innovants dans les secteurs de la sécurité maritime et de l’exploitation des ressources marines sont renforcées.

La station de réception directe d'images satellite radar



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...