Accueil > Actualités > Bicephale conçoit des imprimantes 3D simple d’utilisation

Bicephale conçoit des imprimantes 3D simple d’utilisation

Brève

Créée en février 2016 à Rennes par Leeroy Gruel et Philippe Pacotte, Bicephale conçoit des imprimantes 3D FDM (Fused Deposition Modeling) sur-mesure et faciles d’utilisation.

L’imprimante, mise au point par la start-up et dénommée BMK, est capable d’utiliser différents types de matériaux plastique. Grâce à son interface web multi plateformes, son suivi vidéo à distance et son calibrage automatique, la machine a été mise au point pour faciliter l’accès à l'impression 3D à tout utilisateur.

Le marché du BtoB est principalement visé. La jeune entreprise offre la possibilité aux grands groupes et aux TPE/PME de donner une existence visuelle et concrète à leurs projets ou la possibilité de tester une idée avant de l'adopter. Elle travaille également en collaboration avec plusieurs entités dans l’univers de la fabrication numérique comme les Fab Labs, les écoles de design et d’architectures, etc.

En parallèle de la conception, Bicephale propose un ensemble de services comme la maintenance (entretien, réparation, calibrage d’imprimantes), des workshops ou encore des  ateliers de formation dédiés à l'impression 3D.

Accompagnée par Rennes Atalante dans le cadre du dispositif d’incubation Emergys, le projet est né en 2015 d’une rencontre entre deux passionnés d’impression 3D au Labfab de Rennes. Leeroy Gruel et Philippe Pacotte décident alors de s’associer pour mettre au point leur version de l’imprimante 3D.

Dans l’objectif de devenir un fabriquant référent en France, la start-up, actuellement composée de ses deux fondateurs, prévoit de recruter très prochainement un commercial, un technicien SAV et un ingénieur. Plusieurs projets sont aussi à l’étude pour qu’elle déploie ses services dans les pays émergents et en voie de développement.



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...