Accueil > Actualités > Apak : un armement de pêche innovant à plus d’un titre !

Apak : un armement de pêche innovant à plus d’un titre !

Brève

L'Armement de la pêche artisanale de Keroman (Apak) s’est lancé depuis 2011 dans un projet de valorisation des produits de sa pêche sous formes de rillettes de la mer, soupes et autres bocaux de poissons. Cet armement au fonctionnement original - sur le modèle des Cumas dans l’agriculture – rencontre un succès certain et compte bien continuer à innover tous azimut !

Éric Guygniec, un des co-fondateurs de l’Apak explique l’origine du projet en 2011 : « À bord des bateaux, Les pêcheurs avaient l'habitude de faire des bocaux avec les poissons de saison. Nous nous sommes rapprochés d'IDMer pour réfléchir à une production plus importante et plus professionnelle ». Après la mise au point des recettes et du process, IDMer va produire 5.000 bocaux sous la marque les Recettes de la Mer.

La production atteint aujourd’hui 100.000 bocaux par an et a donc été confiée à Jean Burel, conserverie artisanale de Concarneau. IDMer continue à travailler avec l’armement lorientais sur des innovations et de nouvelles recettes. Grâce à cette activité qui continue de croître, l’Apak a déjà recruté 2 salariés. Les Recettes de la Mer sont actuellement distribuées dans la boutique de l'armement à Lorient mais aussi dans 300 autres points de vente.

Éric Guygniec et Xavier Le Floch, les deux patrons pêcheurs co-gérants détiennent la majorité du capital de l’Apak, un armement qu’ils ont pensé selon le modèle des Cumas dans l’agriculture (coopératives visant à mettre en commun du matériel agricole). Ainsi, outre leurs deux bateaux, ils ont fait l'acquisition de trois autres chalutiers qu’ils ont confiés à des jeunes professionnels pour qu’ils puissent se lancer : « le but est qu'ils deviennent patrons d'ici trois à quatre ans », expliquent-ils.

Gérée à l’instar d’une entreprise classique mais innovante, l’Apak compte aller vers davantage de valorisation - 5% de la pêche actuellement - et planche, avec d’autres partenaires lorientais, sur un projet de chalutier du futur « plus économe, plus sûr et confortable ». Ce bateau pourrait voir le jour d’ici 3 ou 4 ans..

Source : « Apak : succès à terre des Recettes de la mer » (Ségolène Mahias), Le Journal des entreprises de février 2016 - édition du Morbihan



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...