Accueil > Actualités > Agrimer annonce un partenariat avec Merck

Agrimer annonce un partenariat avec Merck

Brève

Agrimer (Plouguerneau, 44 salariés) vient d'annoncer la commercialisation d'une nouvelle génération d'actifs marins pour la dermocosmétique en collaboration avec Merck. Ce partenariat conclu en Allemagne en juillet 2016 est le fruit d'un long travail pour développer des ingrédients issus de la mer.

Le premier ingrédient présenté par Merck est RonaCare RenouMer. Il provient d'une nouvelle espèce d'algue rouge génétiquement identifiée et a été sélectionné pour son action sur la fermeté et la stimulation de la formation de collagène. RonaCare RenouMer a été développé à partir du cytoplasme de l'algue rouge Polysiphonia elongata, découverte par Agrimer le long des côtes bretonnes. Dans l'eau, cette algue, fortement exposée au soleil, a développé des stratégies de survie. Les effets des composants de son cytoplasme, également bénéfiques pour les cellules humaines, ont été démontrés à la fois in vitro et in vivo : ces composés agissent sur la formation de collagène, rendant la peau plus souple et plus lisse. Ils participent également au maintien de l'hydratation et de l'élasticité de la peau. RonaCare RenouMer allie les connaissances scientifiques sur les actifs marins et la volonté des consommateurs de tous âges de préserver une peau jeune et fraîche aussi longtemps que possible. Karl Christian Gallert, chef de la division Cosmetic Business chez Merck est très enthousiaste de cette collaboration, en déclarant « Cet ingrédient actif produit à partir du cytoplasme d'algue avec son mode d'action naturelle, complémente parfaitement notre portefeuille de dermocosmetique ». Ces actifs marins sont particulièrement attrayants pour les consommateurs et pour l'industrie cosmétique, car ils combinent le désir de naturalité et l'aspect développement durable avec la fascination des profondeurs inexplorées de l'océan. La mer est un des derniers endroits secrets de notre planète et une source de substances pour la santé et la beauté encore inconnues. « Cet ingrédient est le résultat d'un programme de R & D lancé il y a cinq ans. Il peut être considéré comme étant la première étape majeure dans le développement d'actifs marins », précise André Prigent, président d'Agrimer. « Nous sommes très heureux de cette collaboration avec Merck car nos produits seront désormais disponibles dans le monde entier. »
Source : Industries cosmétiques



Commentaires

Poster un commentaire


Loading comments ...

Loading comments ...