L’actualité de l’innovation en Bretagne :

Agro-écologie : Bio3G voit fleurir ses projets

Agro-écologie : Bio3G voit fleurir ses projets

2015 marquera l’aboutissement de projets d’envergure pour l’entreprise Bio3G. Le spécialiste des solutions vertes pour l’agriculture va changer de locaux à Merdrignac (Côtes-d’Armor), et s'apprête à mettre sur le marché un nouveau produit, économique et écologique, dénommé « Turbo nitrate ». 

Dalic se déploie à l’international

Dalic se déploie à l’international

Spécialisé dans le traitement des métaux, Dalic a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires proche de 2 millions d’euros, en augmentation de 12 %. En 2015, l’entreprise de Vitré (Ille-et-Vilaine) poursuit son expansion à l’international.

118 produits bretons médaillés au Concours général agricole 2015 !

118 produits bretons médaillés au Concours général agricole 2015 !

Mercredi 24 février 2015, pendant le 52ème Salon International de l'Agriculture, les jurés du Concours général agricole 2015 ont annoncé le palmarès des lauréats pour les produits du terroir dans les différentes régions de France. Parmi les produits bretons présentés, pas moins de 118 ont été primés, récompensant ainsi 67 entreprises régionales !

Machinisme agricole : un robot Jeantil pour l'alimentation des vaches

Machinisme agricole : un robot Jeantil pour l'alimentation des vaches

Depuis L'Hermitage (Ille-et-Vilaine), Jeantil, spécialisée dans la construction de désilleuses, d'épandeurs, de pailleuses et de bétaillères. En automatisant l’alimentation des bovins, le robot proposé par la PME de Philippe Jeantil, fruit de 5 ans de recherches, vise à réduire la pénibilité du travail des éleveurs tout en améliorant la précision de la tâche.

Chez Geldelis, le surgelé, c'est de la tarte !

Chez Geldelis, le surgelé, c'est de la tarte !

Geldeis, entreprise spécialisée dans les charcuteries pâtissières surgelées basée à Torcé (Ille-et-Villaine), voit son activité croître, notamment pour son domaine traiteur de la mer depuis le rachat de Seadelis en 2012. Pour 2015, l’entreprise de 55 salariés prévoit ainsi le recrutement de 10 opérateurs à mi-temps.